Antibes
French Riviera
Expert
Bioplastique

Bienvenue chez popart piercing

Tout d’abord, merci à vous d´être arrivé jusqu’ici.
Soyez les bienvenus chez PopArt Piercing Antibes.
Sur les pages qui composent ce Web Site, je vous promets l’amour de mon métier, de l’art, de la création et de l’authenticité.

J’espère que vous aimerez surfer mes vagues.
Que votre visite soit bonne et que mon site soit le vôtre.
Grégory Cyr

« I have many problems in my life. But my lips don’t know that. They always smile. »

Un peu d'histoire

Le piercing et ses origines

Les modifications corporelles ont une origine très ancienne. Ce que nous appelons aujourd’hui Piercing ou Body Piercing existait déjà au Néolithique. En Afrique, une tribu d’Éthiopie (Les Mursi) s’insérait des labrets en pierre au niveau de la lèvre inférieure ainsi qu’aux lobes d’oreilles.

Des traces trouvées par des archéologues ont été dévoilées lors d’une exposition au musée de l’archéologie et de l’anthropologie de l’Université de Pennsylvanie. Dans cette exposition intitulée « Le corps dans les cultures : un tour du monde de la modification corporelle » on y découvrait un homme datant de 2900 avant notre ère ayant plusieurs piercing aux oreilles.

En Égypte antique, des boucles d’oreille en or étaient portées par des hommes de haut niveau social. Des membres de la famille royale se perçaient même le nombril.

Des boucles d’oreille sont arborées par les Grecques et les Romaines et l’on trouve même trace d’écarteurs au Guatemala en – 900.

En Amérique, la perforation de la langue était populaire dans l’élite des civilisations Aztèque et Maya. Ces civilisations précolombiennes portaient aussi des bijoux aux oreilles, au nez et à la lèvre inférieure, marqueurs d’une identité sociale élevée. De telles décorations continuent à être populaires parmi les peuples autochtones de ces régions.

Le piercing au nez est une coutume provenant de l’Inde. Dans ce pays ainsi qu’au Pakistan, cette coutume existe depuis des siècles. Le piercing nasal est couramment porté par les femmes depuis le XVIe siècle.

Avoir les oreilles percées existe depuis l’Antiquité et cela s’est poursuivie jusqu’au début du XXe siècle, puis aux États-Unis, la pratique était devenue relativement rare entre les années 1920 et 1960.

À partir des années 60, elle a regagné du terrain parmi les femmes américaines, et a été par la suite adoptée par les hippies et les communautés gays.

Toujours aux Etats-Unis, à la fin des années 60 les jeunes hommes commencent à se faire percer l’oreille. A cette époque c’est à l’oreille gauche, le choix de l’oreille droite est populairement interprété comme un signe d’homosexualité. À cette époque encore, ces garçons passent pour des « Bad boys », des rebelles ou même des marginaux.
Dans les années 1970, la perforation d’autres parties du corps gagne en popularité dans la culture gay BDSM. En 75, Jim Ward ouvre « The Gauntlet », le premier magasin de piercing à Los Angeles. A cette même époque le mouvement Punk suit la tendance, remplaçant notamment les bijoux conventionnels par des épingles à nourrice.
En 2004, un documentaire intitulé « The Social History of Piercing » a baptisé Jim Ward : « Le Grand Père du mouvement du Piercing moderne ».

Arrivé en France dans les années 90, notamment grâce à certains défilés avant-gardistes du créateur Jean-Paul Gaultier, le piercing s’est progressivement démocratisé dans toute l’Europe, comme toute mode provenant des Etats-Unis. Aujourd’hui, le piercing n’est plus un effet de mode et séduit toutes couches et tous les âges de la population.

Grégory
Cyr

Le Piercing et Moi, Moi et le Piercing

Dire que le piercing est une passion depuis que je suis petit ne serait pas très honnête. J’ai appris à aimer passionnément ce métier depuis 8 années que je l’exerce.

J’ai 43 ans, je suis diplômé de l’école de la vie, celle dont j’ai le plus appris avec le cours d’art dramatique que j’ai fréquenté à Paris. A mes yeux, la vie est un spectacle vivant.

Toutes créations et formes d’arts raisonnent en moi, le piercing est un succulent mélange des deux.

J’aime échanger, créer, jouer, mettre en scène, en lumière, en beauté, en confiance… Le sourire que j’aperçois du coin de l’œil une fois l’acte réalisé, je le reçois comme les applaudissements à la fin d’un spectacle.
Selon moi, l’essence même du piercing n’est pas seulement de faire un trou et d’insérer un bijou. J’écoute la demande, je l’analyse, je suis force de proposition, je réoriente si besoin. Je suis guidé par le fait que le piercing est un art et qu’il se doit d´être esthétique.

Je peux aussi refuser un acte de piercing, en m’en expliquant bien entendu. J’ai été initié au métier de perceur par mon ami de L’Oeil De Chat à Draguignan puis j’ai créé L’Oeil De Chat à Antibes en 2008.

Aujourd’hui, je donne naissance à PopArt Piercing, je prends mon envole pour continuer de créer, de m’exprimer et donc d’exister.

Voici quelques lieux et personnages importants de mon existence :
La Normandie, Paris, Antibes, la Croatie, les brocantes et vides greniers, Alfred De Musset, Molière, les chats, les chiens, les vaches, les Clowns, les enfants, Jim Morrison, The Doors, The Beatles, Elvis Presley, Aretha Franklin, Ramones, Oasis, Serge et Charlotte Gainsbourg, Vanessa Paradis, Renaud, Patrick Dewaere, Charlie Chaplin, Louis De Funès, Coluche, François Ozon, Richard Bohringer, Agathe Natanson, Joël Demarty, L, S, E.

Grégory Cyr

Les +
du salon

Un client popart fait le choix :

Du respect de l’Art et de ses Règles
D’un accompagnement avant, pendant et après
D’une qualité de service personnalisé et totalement gratuit :
Suivi 7/7 24/24, soins, pose et ajustement des bijoux, garantie des bijoux, étude personnalisée

Mon expertise bioplastique

Chez PopArt Piercing tous les bijoux de première pose (bijoux implantés) sont en matière Bioplastique, excepté Smiley (Or blanc ou jaune), narine et septum (Titane).

Le Bioplastique est un plastique qui n’est pas issu du pétrole mais de matières premières végétales renouvelables.

Un bioplastique est un produit biocompatible, hypoallergénique, biodégradable et renouvelable. A la différence d’un plastique traditionnel, élaboré à partir de carbone fossile, le bioplastique est produit à partir de carbone végétal. Il peut-être fabriqué à partir de plantes entières, d’amidon extrait des céréales (blé ou maïs) ou de pomme de terre, de glucose dérivé de l’amidon ou d’huile végétal.

PopArt Piercing aime l’excellence. Le bioplastique est sans contestation la meilleure matière implantable. La biocompatibilité avec le corps humain n’en fait pas son seul atout.

Définition du mot Bioplastique : (Biologie) relatif à la propriété des êtres vivants de cicatriser, de se régénérer.(Source : www.le-dictionnaire.com)

Le bioplastique est complètement adapté à l’action de piercing.

UN PRODUIT HIGH-TECH

stérilisation et cicatrisation

Stérilisable par autoclave – inflammations nettement moins importante – temps de cicatrisation réduits – ajustement au millimètre du bijou – confort optimal

Respect du corps

Un bijou de piercing ne doit en aucun cas endommager un capital dont la nature nous a fait grâce. Les bijoux de piercing Labret, Monroe et Médusa autre qu’en matière bioplastique endommageront les gencives et provoqueront à terme le déchaussement des dents.

Protection gencives et dents

Convenablement réglé le bioplastique réduira à néant les dégâts causés par le titane ou l’acier

Enfants

Il était une fois mes oreilles…

Percer les oreilles de nos enfants ne doit pas se faire n’importe où, n’importe quand et n’importe comment.

Les enfants sont une partie intégrante de ma vie. J’aime leur insouciance, leur simplicité, leur sincérité, leur authenticité. Le monde de l’enfance me touche car c’est un monde d’innocence.

Les enfants m’ont toujours accompagné dans des cadres sportifs, théâtraux ou clownesques.

Ils continuent de le faire. Avec PopArt Piercing je mets mon amour, mes compétences, mon professionnalisme, ma pédagogie à leur service.

Percer le lobe d’une oreille n’est ni banal ni anodin. Une rage de dents ne se soigne pas chez le vendeur de dentifrice.

98 % des femmes ayant les oreilles percées porteront des boucles d’oreille toute leur vie. Il est important que l’action de piercing soit réalisée dans le respect de L’Art et de ses règles.

Chez PopArt Piercing l’âge minimum requis est de 4 ans. Avant cet âge, l’échange avec l’enfant n’est pas suffisamment constructif dans la préparation de l’acte et la formation de l’oreille n’est pas à même de recevoir un bijou.

L’enfant doit être à l’origine de la demande. Je ne forcerai, ni n’inciterai aucun enfant. Je n’accèderai pas à la seule volonté du(es) parent(s).

En présence du(es) parent(s), un temps de dialogue sera instauré. L’objectif étant de mesurer la prise de conscience de l’enfant, de le rassurer mais aussi d’estimer si c’est le bon moment.

Une visite préalable chez PopArt Piercing peut avoir lieu afin qu’enfant et parents puissent mûrir leur réflexion et que l’enfant prenne ses repères.

Comme tout acte chez PopArt Piercing le bijou implanté sera stérile. L’action sera réalisée à l’aide d’une aiguille stérile à usage unique, en aucun cas au pistolet.

Pour bien comprendre ce qui différencie ces 2 procédés, entendez ces mots selon leur étymologie première. La fonction d’une aiguille est de percer. Une boucle d’oreille insérée dans un pistolet viendra déchirer et traumatiser les chaires. Grâce à l’aiguille les traumatismes de l’épiderme, du derme et de l’hypoderme seront moins importants tout comme les complications potentielles.

De plus, contrairement aux idées reçues, le perçage à l’aiguille sera moins douloureux.

Au sein de mon salon, huit enfants sur dix sont percés sans crème anesthésiante. Avant de procéder à l’acte de piercing, l’application d’un spray froid insensibilisera la zone. Les parents qui le souhaitent pourront toutefois appliquer une crème anesthésiante en amont.

Pour conclure, il faut retenir qu’il n’y pas d’urgence à percer les oreilles de nos enfants. Il faut que ce soit LE BON MOMENT, que le souvenir en soit bon, ne pas céder à la tentation de lui faire plaisir « parce qu’il le réclame depuis 1 an”. Il faut que l’enfant soit prêt.

Que les enfants restent des enfants, les adolescents des ados, les adultes des adultes avec une âme d’enfant…

Tarifs

IMPLANTATION BIOPLASTIQUE

OREILLE

  • LOBE : 20 €
  • HéLIX : 35 €
  • CONCH / ROOK / SNUG / DAITH / ANTI-HELIX / ANTI-TRAGUS : 45 €
  • TRAGUS : 50 €
  • INDUSTRIEL : 60 €

BOUCHE

  • MéDUSA  / LABRET CENTRé : 55 €
  • MONROE / LABRET DECALé : 50 €
  • LANGUE : 60 €
  • SURFACE LANGUE : 70 €
  • VENOM : 120€

AUTRES

  • ARCADE : 50 €
  • BRIDGE : 55 €
  • TéTON : 60 €
  • NOMBRIL / NOMBRIL INVERSé : 65 €
  • SURFACE : 60 €
  • INTIME : Nous consulter

IMPLANTATION TITANE G23

NEZ

  • NARINE : 50 €
  • SEPTUM : 60 € (Black Titane : 70 €)

IMPLANT INTRADERMIQUE

  • MICRODERMAL : 80 €

IMPLANTATION OR 18 CARATS

  • SMILEY : 95 €

popart Guest Book

Si vous êtes satisfait de mes prestations n’hésitez pas à me laisser un écrit sur le PopArt Guest Book.
« Vos écrits resterons gravés, vos mots s’envoleront avec vos pensées ». G.C